Accueil Mon Herbier
PDF Imprimer Envoyer

 

Cet article est toujours en cours de rédaction...

Je me réjouis de vous y présenter les plantes que j'utilise,

Je vous parlerai aussi parfois de leurs vertus, de l'approche que j'en ai, de leurs caractéristiques...

Alors à très bientôt sur cette page...

 

Toutes les utilisations de ces plantes sont laissées à la responsabilité de chacun... mes expériences valent pour moi, et ce que je dis des plantes ne vaut pas conseil médical. Vous trouverez de nombreux ouvrages de qualité à ce sujet ainsi qu'au sujet des plantes et de la gastronomie. Ce n'est pas la vocation de cette page.

 

 

champ d'aspérule odorante     plant d'aspérule odorante

 

L'Aspérule Odorante... une des premières récoltes de l'année...

Réputée calmante... sauf si vous l'additionnez à vos vins blancs apéritifs...

Forêts sèches de feuillus.

Récolte début mai en altitude, fin avril en plaine.

 

 

champ d'ail des ours   plant d'ail des ours

 

L'ail des ours... ici, à 1000m d'altitude... parfois, encore quelques plaques de neige autour du champ...

L'ail des ours est bonne pour le système sanguin et cardio vasculaire.

Forêts humides de plaine et de montagne.

Récolte début mai en altitude, avril en plaine.

 

 

champ de pissenlit  champ de pissenlits 

 

Le pissenlit "Schissmelda" en alsacien... plante diurétique.

Prairies, bords de chemins, jardins... bref, un peu partout...

Récolte des fleurs en avril


 

orties   feuilles d'ortie 

 

L'ortie aux mille vertus... elle apparait généralement dans les terrains "blessés", pour y remettre de l'ordre... et son action est la même au niveau de notre organisme...

Elle stimule le système cardio vasculaire... il m'est arrivé d'en abuser en soupe quotidienne pour m'alimenter en fer... mais mes nuits étaient très agitées...

Récolte possible toute l'année, mais les premières orties sont évidemment les plus riches en avril-mai... on prélève les premières feuilles du dessus.

 

piquants d'ortie

 

Certains affirment que l'ortie ne vous pique pas si vous n'avez pas peur d'elle... ! Je dirais plutôt qu'elle ne vous piquera pas si vous la connaissez bien... !

Car il suffit de savoir que les poils urticants remplis de ce petit liquide toxique qui nous brûle, sont dirigés dans une seule direction, pour éviter un maximum de piqûres.

Les orties sont comme les chats... il ne faut pas les prendre à rebrousse-poil !

 

 

champ de coquelicot  coquelicot

 

Le coquelicot... calmant, et antitussif excellent...

Lorsque mes enfants et moi avions la coqueluche, nous nous gavions de fleurs en tisane pour faire cesser les quintes de toux...

et cela fut d'une efficacité impressionnante...

Bords de chemins, terrains fraîchement retournés, prairies, champs de blés et d'orge. La graine de coquelicot a une capacité germinative d'un siècle. Elle peut rester en dormance tout ce temps, puis il suffit que les conditions soient réunies pour qu'elle se mette à germer et à développer ses magnifiques fleurs d'un rouge vibrant. C'est pour cette raison qu'on trouve de plus en plus de coquelicots ces dernières années, au fil des constructions, des chantiers routiers etc.

Récolte juin-juillet

 

 

roses anciennes centifolia   rose ancienne centifolia

 

Une rose ancienne centifolia, embaumant tout le jardin les jours de beau temps...

Récolte juin juillet, souvent remontante en juillet août.

 


plantain   feuilles de plantain

 

Le plantain lancéolé... cicatrisant de premier ordre... mes enfants en appliquent le suc sur leurs blessures... ou en boivent en sirop en cas de maux de gorge...

Présent dans les prairies, champs, bords de routes, jardins...

Récolte toute l'année, mais comme l'ortie, meilleure au printemps.

 

 

rhubarbe

 

La rhubarbe et ses parfums de fruits exotiques...

Récolte de mai à août, voire septembre... en plusieurs pousses...

 

foin

 

Le foin... les paysans en faisaient des infusions qu'ils donnaient à boire aux vaches lorsqu'ils observaient des faiblesses chez leurs animaux... et afin de stimuler et régénérer l'organisme... vertus sans doute changeantes au fil des années, des prés, des récoltes, de la météo...

Partout où on le laisse pousser... mais il existe aussi des foins de prairies artificielles, évidemment pas les meilleurs... les terrains pauvres donnent généralement le plus de fleurs... Le foin de montagne est bien entendu le plus goûteux et le plus riche...

Récolte mai-juin-juillet... et plus tard suivant météo et organisation du paysan... puis les regains en août-septembre (seconde coupe des prés)

 

fraisier en fleur

 

Fleurs de fraisiers... et jeunes fruits en formation...

Récolte juin-juillet

 

 

plant de bourrache   fleurs de bourrache

 

La bourrache... plante très méllifère au goût d'huitre et de concombre... les fleurs sont délicieuse dans les salades...

les feuilles, très charnues et velues, voire piquantes, se consomment en veloutés...

Plante des bords de chemins et des jardins.
Récolte progressive au long de l'été.

 

 

plant de consoude   fleurs de consoude

 

La grande consoude... plante magique... Son goût se rapproche de celui de la bourrache... concombre, huître... ses feuilles sont charnues et un peu piquantes et s'utilisent en soupe. Ses fleurs peuvent se mettre dans les salades.

Cette plante possède un pouvoir cicatrisant et gélifiant impressionnants. Je l'utilise parfois en remplacement des oeufs dans les flans (feuilles mixées).

Lorsque nous nous blessons, je découpe des feuilles dans l'eau et j'utilise ce jus pour cicatriser les plaies... absolument magique !

En Asie, c'est la racine qui est très utilisée. Notre médecine homéopathique l'utilise pour la reconstitution du système osseux.

 

 

cerfeuil musqué, plant

 

cerfeuil musqué, fleurs  cerfeuil musqué, feuille

 

Le cerfeuil musqué... impressionnante plante par son développement tout en rondeur, en largeur et en hauteur... le feuillage se développe très rapidement, donnant une plante dont le port ressemble un peu à la fougère... son parfum anisé est très tenace mais subtil. Je l'utilise frais comme plante aromatique, ou en sirops, dans des confits, chutneys... Les graines sont aussi très bonnes...

Plusieurs coupes au cours de l'été.

 

 

feuille de chénopode

 

Le chénopode, "mauvaise herbe" par excellence des prés, des champs, jardins et bords de chemins. Elle vient sur sols juste labourés ou bêchés, et se récolte jeune, à quelques centimètres, lorsqu'elle est encore dense et charnue, légèrement recouverte d'une couche blanchâtre. Je la cuisine à la manière des épinards, soit blanchie puis servie à la crème, soit revenue au beurre... chez moi, elle remplace bien souvent les épinards... Ensuite, la plante grandit pour atteindre parfois 1,50m. Elle forme alors de petites feuilles très allongées, clairsemées le long de tiges fortes, terminées par une hampe florale de petites boules vertes-blanches.

Récolte mai juin.

 

 

 

 

champ d'aegopode feuille d'aegopode

 

L'aegopode, hantise des jardins !!! Je ne sais toujours pas quoi faire pour m'en débarasser... aussi envahissante que le liseron, au système racinaire aussi tenace, elle se développe très rapidement et envahit tout, étouffant la plupart des autres végétaux... On l'appelle "l'herbe aux goutteux", car elle serait bonne pour... la goutte ! On peut la mettre dans les salades, ou en faire des soupes, pistous etc. Elle a un légèr goût de céleri et de livèche.

Récote dès le printemps.

 

 

plant de livèche feuille de livèche

 

La livèche, ou "Maggikrut" en alsacien. C'est la plante que nous mettons généralement dans le bouillons du pot au feu. Son goût est très tenace et très fort. J'en fais une sorte de pistou que l'on peut utiliser toute l'année. Je l'utilise aussi lors de maux de gorge : les tiges creuses forment une "paille" dont nous nous servons pour boire une tasse de lait très chaud au miel. Très efficace chez nous, rigolo et délicieux !

Plusieurs coupes possibles de juin à septembre.

 

 

plant d'oxalys

 

L'oxalys. Petite plante des jardins et des forêts. Ressemble à du trèfle mais beaucoup plus fine, plus clair et plus frêle. Très difficile à travailler car ses petits feuilles sont longues à récolter, mais très bonne à utiliser en décors de canapés, ou sur une assiette... les feuilles se séparent en trois pour former des petits coeurs élégants... Son goût acidulé éveille également très bien certains plats, salades de fruits etc.

Récolte au cours de l'été.

 

 

plan de pourpier feuille de pourpier

 

Le pourpier. Autre "mauvaise herbe", précieuse pour ceux qui en connaissent les vertus et le goût. Croquant et acidulé, il se déguste en salades, ou au vinaigre, tel les cornichons. Il est excellent pour le système immunitaire.

Récolte au cours de l'été.

 

 

 

plant d'achillée millefeuilles   fleurs d'achilée millefeuille

 

L'achilée millefeuille. Les jeunes feuilles et les fleurs sont très bonnes pour les tisanes. L'amertume de la plante s'accentue avec sa croissance. Mais jeunes, les feuilles peuvent se consommer dans les soupes, ou revenues dans une casserole. Excellente pour le système gynécologique des femmes.

Récolte en été.

 

 

  

feuille de berce 

 

fleur et graine de berce  papillon sur fleurs de berce

 

La berce, ou "baradoba" en alsacien. La feuille, charnue, est adorée des lapins. Elle se développe dans les prairies et offre ses ombelles au ciel et aux insectes qui en raffollent. Elle fait partie de la famille de la cigüe, attention ! Mais pas d'erreur possible si vous croquez une de ses graines vertes : un puissant parfum d'écorces de pamplemousse s'en dégagera. Elles aromatisent plats et desserts.

Récolte en août.

 

 

plant de bouillon blanc   fleurs de bouillon blanc

 

hampe florale de bouillon blanc  fleurs de bouillon blanc

 

Le bouillon blanc, ou molène. Bien connue en Alsace, cette plante se travaille en sirop pour l'hiver... elle peut atteindre plus de deux mètres de haut et plus d'un mètre de large avec ses grandes hampes florales et ses grosses feuilles charnues. La récolte s'effectue tous les jours pour prélever les fleurs juste ouvertes, la tout durant plusieurs semaines d'août.

 

 

plant d'origan   fleur d'origan

 

L'Origan, sauvage, se récolte en août dans les prairies de montagne. Il s'installe généralement en nappes repérables aux petits fleurs violettes ressemblant au lierre terrestre. On l'utilise séché pour les tisanes, dans les sels aromatisés, en cuisine.

 


églantines vertes

 

La merveilleuse églantine, fruit du rosier sauvage... Ici, début août, les baies commencent à rougir doucement... On les récolte à l'automne, après un coup de gel qui a pour fonction de ramollir les fruits... mais le congélateur peut faire le même effet... Après avoir enlevé le poil à gratter qui se trouve à l'intérieur, on réalise une délicieuse confiture orangée, souvent un peu pâteuse, au goût très particulier... un régal...

 


 

champ de raifort   feuille de raifort

 

Le raifort. Connu en Alsace sous la forme d'une pâte blanche piquante. Il s'agit de la racine que l'on mixe. Affreux travail pour les yeux et le système respiratoire, s'ils ne sont pas protégés. Les feuilles peuvent atteindre 70-80 cm... Très belle plante des bords de chemins ou des jardins. J'utilise la racine pour le chutney de fraises. Avec le fromage de chèvre : un régal...

Récolte presque toute l'année, si le sol n'est pas gelé. Mais comme pour la plupart des racines, l'automne est le meilleur moment pour la récolte, car la plante a concentré toutes ses énergies pour l'hiver.

 

 

roses trémières

 

La rose trémière. De diverses couleurs, j'utilisais les fleurs noires pour les cristalliser... très beau sur un plateau de desserts... et magnifique ornement des jardins.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon compte






Nous avons 3 invités en ligne